Je suis.

Publié le 13 Mars 2013

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Commenter cet article
J
Ce qui n'implique pas que ton existence est sans valeur. "Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années". Amitiés.
Jonas
Répondre
N
Mon existence oui , nous sommes d'accord, une fois encore !
Bonne journée Jonas
C
L'important n'est-il pas de commencer par savoir exister ?

Cathy.
Répondre
N
Il est est certain que je n'ai pas commencé ainsi, mais j'espère bien terminer !
Merci Cathy.
E
Une évidence qu'il est bon de rappeler. J'ai toujours été choquée par l'expression "se vendre" dans le contexte de la recherche d'emploi et je suis choquée que l'on trouve cela normal... Donc tu rappelles des évidences qui ne le sont pas pour tout le monde.... Passe un bon dimanche
Répondre
N
Il y a des rôles difficiles à esquiver néanmoins... Le tout est de ne pas trop y croire.
Bon lundi Esclarmonde.
L
Un seul petit "s" ajouté à valeur et tout le sens de ton message en aurait été changé. Comme quoi tout cela ne tient qu'à un fil et que tout est bien fragile ... J'aime beaucoup tes petits mots manuscrits !
Répondre
N
Nous sommes d'accord Laurence, fragile... Tout est bien fragile. De chair et de sang, dans un monde de tant de dents...
Bonne journée.
H
La valeur est une mesure, un calcul. L'existence...c'est une poésie, c'est le sans mot ressenti.

Hélène*
Répondre
N
Sur la corde violoncelle, nous avons le même vibrato Hélène*.
F
Bonjour Nathanaël,
"Je suis là" dit-on dans ma langue...
Bonne soirée à toi
Fieda
Répondre
N
...
"Je suis là" résume Tout.
Merci à toi, Frieda.
E
c'est déjà pas mal...
J'ai toujours entendu dire (peut-être à tort) que la France est séparée en deux par la Loire, et que le Nord est une région de "l'avoir" alors que le Sud est la région de "l'être"... Je suis née au Nord de la Loire, (probablement une erreur de la Nature) et je me suis toujours sentie étrangère à cette culture de l'avoir... Oui, je suis étrangère où je suis née... Et comme je ne suis pas non plus du sud, je suis de nulle part... donc je n'ai même pas d'existence... C'est une impression curieuse... mais... bon sang ! comme je me sens libre ! Bises du soir Nathanaël :)
Répondre
N
Je n'aurai pas dit " qu'être de nulle part " n'est pas être, sinon de partout alors. Ce qui est sacrément être.
Et puis sûrement tu es de ce pays d'amour, d'attente et d'espérance. Je le crois.
Fraternelle embrassade Eva.
F
L'essentiel. Se contenter d'être.
Répondre
N
Alors, bonjour Fanny, oui mais ... Se contenter au sens non pas de s'arranger de , se limiter à , mais au sens d'être accompli, d'être content de ce que l'on a. Alors là oui Fanny.
Merci du plaisir de ton passage.