La passante

Publié le 5 Décembre 2015

La passante

Soudain, violent est mon besoin

de me mêler à toi,

de me glisser en toi,

de te porter en moi,

de prendre à mes lèvres ta source,

de gouter à ton intime secret.

*

Ô toi ma souveraine,

qui passe altière,

parée de ta grâce insoupçonnée,

accueille-moi à toi.

*

Que nous nous consumions en mots éperdus,

que nous balbutions nos gestes de reconnaissance,

que nous nous enfouissions dans le chuchotement de nos regards.

*

Mais te voilà passée...

Nous n'épouserons pas ce jour,

l'instant,

et à jamais, je t'attendrai.

PH.

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Commenter cet article

Jonas D. 17/12/2015 12:53

Nous n'épouserons pas ce jour, c'est certain car nous épousons tous les jours. Chaque jour est une quête, violente, abusive. Et parfois, des parfums s'accrochent et nous nous entêtons. Alors l'impossible devient opportunité et, "quand l'amour vient te voir (je vole cette phrase au chanteur de Boule Noire), il faut savoir le recevoir". Amitiés sur le pavé. Jonas

Nathanaël 29/12/2015 16:59

Sur la pavé de nos cœurs battus, bien des instants flottent , feux follets de nos amours croisés et dans l'imaginaire demeurés. Et c'est beau ainsi.
Merci de ton passage dans mes pâturages, amitiés du sud ! Bonjour Jonas.

Frieda 09/12/2015 19:43

Bonjour Nathanaël
Le poète et le désir est dit
Reste qu'à l'exprimer...à la passante Désirée
Bisous et douce soirée
Frieda

Nathanaël 29/12/2015 16:49

La passante est passée, elle repassera surement. Une muse est ainsi faite et c'est bien comme ça ! Merci de la douce soirée offerte Frieda, je te la rend et en cette fin d'année j'en profite pour en multiplier allégrement le nombre !

Passante 08/12/2015 15:09

i

pas-sans 23/12/2015 11:07

!

jamadrou 06/12/2015 11:06

Beau poème, Belle âme.
Ame... amour
L'amour mort vit dans une âme totalement habituée.

Nathanaël 29/12/2015 16:52

L'amour mort ... Berk ça sent le poisson avarié ! :-)
Habitude aussi d'ailleurs ça sent le périmé ! :-(
Merci de ton passage aux pâturages Jamadrou. Je vais aller faire un tour du coté de chez toi...