Fanatiques

Publié le 15 Août 2016

Fanatiques

Nous sommes des forteresses errantes et irréfragables.

Dans nos cryptes, comme un trésor, un amas de croyances, de préjugés irréfléchis, de certitudes irréfutables.

...

Même celui qui se prend d'assaut, s'assiège, se défait moellons après moellons de ses murailles d'instincts, d'obstinations; même celui là qui parvient à se vaincre, demeure sous l'étendard de son combat, chevalier de sa lucidité... Encore fanatique.

Fanatique du combat mené, fanatique de lui-même dans le désert empierré des restes de son moi.

...

Dans notre infaillibilité, la croyance de, nous abritons tant d'intolérance, défendons nos idées avec tant d'acharnement et, même si nous nous approchons d'une forme de détachement, n'est ce pas là une ruse de notre orgueil ?

Même le sceptique est amoureux de ses doutes ! Fanatique aussi...

¨¨¨

Notre idée de nous même est notre propre vie.

Comment tuer cette idée ?

...

Je vais aller aujourd'hui, déprit d'absolu, errer dans une tasse de café.

M'enivrer de son arôme, me vêtir de sa crème onctueuse, tournoyer dans sa noirceur, danser dans l'esprit qui flotte au dessus de la porcelaine, briller de mille paillettes d'or en reflet de soleil.

Y passer ma journée, puis être totalement bu par la vie.

PH.

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Commenter cet article

Jean-Pierre Tondini 25/09/2016 17:32

Les forteresses les plus imprenables sont celles que nous avons construites sur nous, sur nos vies de batailles et de colère. Un jour nouveau s'approchera pour nous assaillir. La lumière sera différente, nous le reconnaîtrons. Ce jour-là nous ouvrirons la lourde porte de bois, nous danserons tout l'été et quand la bise viendra, nous chanterons. Amitiés du pont-levis.

Julien 20/09/2016 14:51

voilà qui est bien pensé et bien dit. Merci Nathanaël