Amitié

Publié le 27 Janvier 2019

Amitié

Quelques uns ces temps-ci, d'amitié me parlent.

Même à la "grande librairie" Christophe André, Mercredi, abordait le sujet !

Nicolas, Laurence, Michel, Gab....

Cette conversation l'autre soir autour de cette bonne table aurait pu en elle même suffire à la définition que nous cherchions.

Ou toi, si loin, que ce soit dans le temps ou par la distance, ou aussi parce que je ne te connais pas.

...

La vérité profonde c'est l'émotion.

Simple, directe, pure.

L'amitié c'est une émotion pour l'autre, de partage ou non.

Mais c'est une émotion.

Bienveillante.

j'ai mis en avant l'autre soir comme première générosité d'amitié : l'écoute, l'attention portée à l'autre.

Finalement je n'en vois pas d'autre.

La réciprocité.

Peut être.

Quand bien même on peut aimer en pure perte.

Peut-être pas indéfiniment ...

Dans la rue, au café,  les gens m'étonnent plus que n'importe quelle sculpture ou peinture. 

J'aimerais certaines rencontres inconnues.

Vraiment... L'attention est la forme la plus rare et la plus pure de la générosité.

Je crois à l'amitié d'une tasse de café. Un instant partagé. vrai.

Un regard suffit.

Parfois.

L'émotion aux choses vraies.

Et toi tu disais " je refuse de dévoiler mon cœur à ceux qui le méconnaissent".

Mais en fin de compte quelle importance cela a t'il ?

Toi au moins tu sais être vraie.

Il n'y a là aucun sujet de chute, tu vis selon ce qu'il y a de permanent dans ton âme.

Le noyau certainement est là.

Plutôt que d'être habile, gracieux et acceptable, je préfère être gauche, décousu, parfois rustre et déplaisant mais vrai.

L'attention et être vrai, donc, deuxième nécessité.

A suivre !

 

Phil.

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Nathanaël

Commenter cet article
J
Etre vrai, être en soi une quête pour le respect de l'autre, sans vice caché, sans colère, sans amertume, avec juste ce qu'il faut de bouscullerie pour rendre l'une et l'un attentifs.
C'est pas gagné.
Répondre
P
Cette émotion bienveillante est peut-être le cadeau des années. La certitude aussi quand on a bien vécu et dépouillé ses passions, les ayant dévorées (avant qu'elles nous dévorent) que cette forme d'amour est ce qu'il en restera, la part tranquille, belle et sereine.
Philia, mon Phil... à jamais !
Répondre