Alambiqué...

Publié le 22 Octobre 2012

Photo: auteur illisible.

Photo: auteur illisible.

Quelques restes de repas, des couverts défaits, sur la cuillère le café a séché.

Elle conclut : " tu es alambiqué " .

Son regard attristé, son mal profond, témoignent ses regrets de celui qu'il était.

Il est là et éloigné tout à la fois, sans plus de culpabilité. Il n'est plus, ni voué, ni dévoué, condamné, dédié, offert, prédestiné, consacré...

Il était oblat.

Alambiqué...

Son sens échappe à beaucoup de gens, Il s''échappe à bien des gens.

Alambiqué...

Et si de cela ne se distille qu'une seule larme, ce sera pure eau-de-vie !

PH.

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Commenter cet article

Laurence 25/10/2012 09:16

Oui mais il est là ?

Nathanaël 25/10/2012 17:00

Il est là !

Juliette 23/10/2012 11:53

Pure eau de vie , j'adore ! Il est si difficile d'échapper à soi même ...

Nathanaël 23/10/2012 17:18

Oui se déprendre de soi, et des autres...Merci Juliette de votre passage en ces pâturages.