Hiver

Publié le 2 Décembre 2012

Photo: inconnu.

Photo: inconnu.

L'hiver est juste derrière moi,

Je sens son haleine glacée,

Déjà hier se fige,

Hier se perd,

Dans la brume givrée,

Je hâte le pas,

Mais sais que demain,

L'hiver me rattrapera.

PH.

L'hiver c'est le temps, l'hiver c'est l'angoisse, l'hiver c'est le manque, c'est le manque, mais le manque c'est aussi le temps qui passe sans toi, dans l'angoisse. C'est l'hiver de toi. L'hiver c'est l'envers, c'est les mots retournés, la peau en dedans, le livre qui se desécrit là où le regard s'enfuit. s'en fuit. sans.

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Commenter cet article
W
J'avance dans l'hiver à force de printemps...
Répondre
N
Bonjour Nathanaël !
La fin est sublime : l'hiver nous rattrape, c'est vrai. "l'hiver de toi", j'aime beaucoup cette phrase pleine de mélancolie.
Mais l'hiver ne dure jamais longtemps n'est-ce pas ?
Bises !
Répondre
N
Bonjour Nais' merci de me faire la joie de ta visite.
l'hiver annonce toujours le printemps tu as raison ,
S
Le poète est semblable au princes des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer
Exilé sur le sol au milieu des huées ,
Ses ailes de géants l'empêchent de marcher .....

Cher Philippe ,tu te reconnais ....seras tu un jour délivré !!!!
Je ne pouvais pas ne pas penser à cet albatros ,si cher à notre roi du symbolisme ....
Je l ai écrit de mémoire ,merci de me plonger à nouveau dans cette univers où "là ,tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe,calme et volupté " belle invitation au voyage .....
Répondre
L
Jamais déçue avec toi !
Répondre
N
A ton service !
J
Je suis comme Louv'... Ne soyons pas trop dur avec la saison des glaces qui nous talonne car il faut frissonner pour transpirer de nouveau. Et le frisson n'est-il pas le propre de l'état amoureux qui nous aide à rattraper "le temps qui passe sans toi" ? Tes mots sont vraiment d'une belle intensité. Amitiés.
Jonas
Répondre
N
Merci Jonas.
"'intensité " quel beau compliment !
J
Encore un texte qui prend aux tr..... . Les émotions chez vous Nathanaël sont fortes et se partagent parce qu'elles résonnent en nous, en moi et j'y reviens ... Un hiver de toi ... C'est les mots retournés ,la peau en dedans ! Ce sont des mots qui touchent , je vous le dit parfois deux trois jours après ils sont encore là, sûrement qu'une vérité ... Merci
Répondre
N
Merci de cet inestimable commentaire Juliette . Si mes mots résonnent en vous je suis comblé, que seraient des mots sans écho ?
L
Froid dans le corps, froid dans le coeur..Mais toujours l'espérance d'un printemps.
Répondre
N
Toujours... Merci louv ' et puis suivre son rêve avec la persévérance de Kaïsha !
E
L'hiver est là pour qu'on recharge nos batteries en prévision des folies du printemps... Laissons pour le moment faire les choses de manière souterraine. Bonne soirée
Esclarmonde
Répondre
N
De manière souterraine , oui , retour aux racines à l'abri du froid . Merci Esclarmonde .
E
je n'aime pas l'hiver... il est à la fois derrière moi, qui me mord les chevilles, et devant moi, qui m'attend au tournant de l'automne... oui, pour moi qui demeure à la campagne, l'hiver c'est l'angoisse. Comme le désamour... pareil !
Répondre
N
Pareil ...