Hypnose binaire

Publié le 29 Septembre 2012

Hypnose binaire

Malheur à qui a connu l'invisible et les lettres, les ombres des anciens, le silence, la vie secrète, le règne inutile des arts inutiles, l'individualité et l'amour, le temps et les plaisirs, la nature et la joie, qui ne sont rien de ce qui s'échange et qui constituent la part obscure de la marchandise.

Chaque oeuvre d'art peut se définir : ce qui électrocute cette lumière. Chaque phrase dès l'instant où elle est écrite peut se définir : ce qui fait sauter l'écran où se montre le visage de plus en plus vague d'une classe unique d'animaux vivipares fascinés.

Le destin de ceux qui usent du langage n'a pas toujours été l'hypnose.

Pascal Quignard - Vie secrète -

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #textes

Commenter cet article
J
Le destin de ceux qui usent du langage n'a pas toujours été l'hypnose.
La télé... l'abrutissement....
Répondre
N
L'abêtissement .
Orpaillons les mots pour savoir nommer nos sentiments dans le silence de l'écriture ...
N
Pourquoi je ne comprends rien ?
Répondre
N
Cependant, vous revenez...