Il en sera " un si "

Publié le 12 Octobre 2012

Kairos

Kairos

Je vous dirai, Madame,

A l'heure où les anges,

Déposent leurs plumes,

Au vestiaire céleste;

Vont se consoler,

De quelque nectar divin,

Des humeurs terrestres...

Je vous dirai, Madame,

De leur bienveillance, enfin soulagé,

Mon insistance à vous aimer,

pour toujours...et...à jamais,

Quoique vous en disiez...

Je vous dirai, Madame,

De leur charité, un instant épargné,

Qu'il n'y a là ni gloire, ni volonté,

Ne vous méprenez, mais une complémentarité,

Simplement un Aion, une destinée,

Mais, vous le savez...

Je vous dirai, Madame,

Profitant du miracle de leur congé,

Que je consens, jamais abandonné,

A cette défaite que Chronos pourrait,

A notre bel idéal imposer...

Je vous dirai, Madame,

A l'abri de leur ébriété,

Comment de Kairos, je saisirai,

La touffe d'opportunité,

Pour ne serait-ce qu'une fois,

Vous revoir, et vous aimer...

Je vous dirai enfin , Madame,

Qu'il en sera " un si ",

Du a d'infini, au i d'aeternam,

Et que les anges désaoulés,

Les anges obstinés,

De belle manière toujours, nous sauverons à jamais...

PH.

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Commenter cet article

Laurence 20/10/2012 18:13

Ainsi il en sera " un si " - j'adore ! Et les anges ils t'ont énervés ?

Nathanaël 21/10/2012 19:01

C'est presque un oxymore il en sera ainsi/un si , des anges qui énervent aussi !

Juliette 14/10/2012 19:39

Vous étiez fâché Nathanaël ?

Nathanaël 15/10/2012 08:45

Ce texte vrombissait un vacarme, comme un hanneton coincé dans mon crâne.
Ouf... il a trouvé la sortie !