Mon amie

Publié le 11 Novembre 2012

Mon amie

Je me tourne sur toutes ces années, et tu es là...

Cette passion que nous avons lentement, parfois douloureusement, apprivoisée en intime amitié, tisse tant de fils de notre passé. Si à vingts ans l'on m'avait dit ...Un fil d'Ariane non pas pour retourner mais pour continuer, "une ligne de vie"...

Tu constitues ma vie, tu fondes ma mémoire, tu participes de mon avenir, tu me sais comme je te sais. Le secret entre nous: c'est nous et les autres, au plus intime, sans plus d'artifices, nous avons tant vécu, tant sur-vécu.

Je te porte dans mon cœur mon amie, je te porte sur le dos de mon cœur si tu n'as plus de force, je te porte dans les bras de mon cœur si tu n'as plus envie, je pose le front de mon cœur sur le tien pour rallumer le regard de ton âme, je te fais du cœur à cœur pour qu'il continue de battre, pour que tu continues à te battre contre cette saloperie, pour que nous allions un jour vers l'issue de la vie , mais plus tard, pas sitôt, je t'en prie, mon amie, il nous encore faut beaucoup de encore...

Encore beaucoup de lectures, de films, de musiques,de chamailleries, et puis encore des amours qui ripaillent, des amours qui défaillent, des naufrages en représailles et nos corps canailles, nos coeurs en batailles, encore, encore... S'accompagner mon amie...

Emprunte moi la peau de mes mains mon regard mon cœur ma force ma vie mon souffle je t'aime mon amie....

PH.

Ps: oui oui, je sais que tu vas bien !

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Commenter cet article

Jonas D 11/12/2012 23:30

Bouleversant. A la relecture, je constate à quel point la douleur est dans ce texte, cet appel, ce cri. Pardon d'avoir été aussi léger lors de mon premier commentaire. Je n'y voyais qu'un témoignage d'amour, alors que c'est plus que cela, bien plus que cela. Toute ma sympathie.
Jonas

Esclarmonde 17/11/2012 15:09

Bonjour,
Très beau texte ! Force spontanée de l'amour... Quant au film, je l'avais trouvé bouleversant, j'avais 22 ans à l'époque.. A bientôt
Esclarmonde (envoyée par Jonas :) )

Nathanaël 17/11/2012 18:00

J'en avais tout juste 20 ...
J'ai bien aimé votre monde , j'y retournerai. A bientôt.

Jonas D 15/11/2012 17:24

Ce texte est tout simplement délicieux, Juliette a raison, les frissons nous arrivent, sans frapper. Merci pour l'émotion. Amitiés.
Jonas.
PS. Le film de Beineix m'avait secoué. Je revois la scène d'ouverture dans laquelle le couple nu Anglade/Dale fait l'amour. La scène était longue et le public, je m'en souviens, après quelques minutes (au cinéma c'est long), commençait à donner des signes de malaise en remuant sur les fauteuils. Un moment étonnant. Film générationnel. Pour le moins.

Nathanaël 17/11/2012 17:58

Et merci ( encore ) de la visite suivante Jonas.

Nathanaël 16/11/2012 12:08

Beinex le film passion, Diva, la lune dans le caniveau ... Beinex et Djian une sacré émotion...

Fidji 13/11/2012 19:00

Merci...Emotion....

Nathanaël 13/11/2012 19:51

J'y compte bien ... Si tu meurs je te tue !

Fidji 13/11/2012 19:02

Et oui, je vais bien, j'ai pas du tout l'intention de te laisser continuer à ripailler tout seul !

Juliette 13/11/2012 18:30

Vous me donnez des frissons tous les deux, votre amie et vous !

Nathanaël 15/11/2012 19:24

Bonsoir Juliette.