Résultat pour “flagrant delit”

Publié le 22 Octobre 2012

Flagrant délit.

Plus il y a de lumière, plus il y a de transparence, plus il y a de flagrant.

Alors la moindre ombre est délit.

Flagrant-délit.

PH.

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits

Publié le 29 Mars 2013

Sans contact

La disparition programmée du numéraire, de la matérialité de l'argent que l'on possède, c'est à dire de la monnaie d'échange ou de non échange, cette disparition que je constate chaque jour, me ...

La carte bancaire, le paiement électronique, le compte bancaire, sont la société incessante, la grande dilution dans le commun, le normé, impossible dés lors de non échanger, de posséder un secret, de préserver une solitude, de conserver son unicité.

Les billets dans les piles de draps ou sous le matelas, sont retrait de la société, l'argent y dort, et c'est le monde du songe, du secret, de la solitude. C'est l'être séparé, autonome, indépendant, un grand défi aujourd'hui dans nos sociétés démocratiques.

Tout ceci heurte la surveillance générale, la consommation nécessaire, la solidarité morale, la santé collective, le progrès et son réseau d'autorisation et de validation, de localisation et d'information transparente. Tout y est flagrant, et ce qui n'y est pas est délit !

Dés lors, l'argent, les espèces sont contestation, deviennent forcément clandestines, ré-probables, reprochables, sales. Le fruit de notre travail, la sueur de notre liberté, sale.

La solitude matérielle de l'argent est la solitude indépendante de l'individu, son choix. Ne pas pouvoir non-échanger, c'est ôter toute valeur à l'échange et le paiement électronique, le paiement " sans contact ", selon le terme utilisé :" sans contact ", sans plus d'individus... D'hommes et de femmes, d'enfants et d'argent de poche...

Je veux conserver, préserver, l'argent comme monnaie d'échange et que l'on me rende la monnaie de ma pièce - Echange ou Non... Conserver le choix.

Le paiement sans contact ça me ... Groumph !

PH.

Dans le même esprit : écho à flagrant-délit - Regard X

et l'excellent poème de Cardamone : Rabougrissement du rêve .

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #groumph

Publié le 24 Janvier 2014

expo: daniel Firman.

expo: daniel Firman.

Un monde où s'abriter et ne plus obéir. Un monde sans flagrant-délit. Un monde en zone-franche comme l'étaient les églises dans le temps.

Où il n'y aurait rien à redouter. Où l'idée du mérite serait bannie.

Un monde simple, pauvre de tout cela, non plus dédié à l'applaudissement des maîtres, la vénération des mères, la gloire des Dieux.

Un monde du désentravement du collectif, agoraphobes et anachorètes main dans la main. Moines du désert de la foule.

Alors... La joie d'être; enluminée de solitude sacrée, serait enfin respiration. La rencontre deviendrait prière à l'autre dans le non-savoir où la connaissance nous porte.

Recueillement, piété, ferveur dans ce tabernacle de l'amour.

Toutes chaines perdues.

Rire et joie.

PH.

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #ecrits