Top articles

  • Le sorcier Bilongo

    27 novembre 2012 ( #Afrique )

    Photo: inconnu Au sud du monde, au delà de la nuit, le sorcier Bilongo a attaché la pluie à la fourmilière. La fourmilière est haute et large comme un éléphant, la pluie ne bouge pas. Le sol argileux est crevassé , sec comme une feuille morte craquant...

  • Orage Africain

    11 novembre 2012 ( #Afrique )

    Image : inconnue. L'orage Africain trimballe son troupeau de pachydermes en nuages gris et sombres et le vacarme de leur pas de charge, le barrissement sourd de leur nature, leurs défenses d'ivoire étincelant zébrant les cieux furieux... C'est un roulement...

  • Mes amis d'enfance

    07 novembre 2012 ( #Afrique )

    Photo Amboseli Le bananier tellement ami qu'il me tend sa main...de banane, offre sa large feuille en parasol ou pour cuire le poisson sardine dans le sable au bord de la Bénoué. Le citronnier vert me garde au sol déjà rassasié tant son odeur embaume,...

  • Je fais trois pas...

    18 février 2016 ( #ecrits )

    photo : Artur Politov. Je fais trois pas, mains de soie, figure d'écorce, la route est là à perte de toi. Je fais trois pas, mains de bois, peau parchemin, la route est noire au fond de moi. Je fais trois pas, mains à marée basse, corps en ressac, la...

  • On pourra toujours...

    15 juillet 2016 ( #Ecrits )

    Dessin de Mesia, emprunté sur la toile. On pourra toujours crier, on pourra toujours pleurer. On pourra se recueillir, et déposer une fleur. On pourra marcher, dans le silence. Quelques uns mettront des pancartes, feront de jolis dessins. Ah oui et puis...

  • Tchin !

    28 juin 2020 ( #Ecrits )

    La maison est sur le flanc de la colline. Sous elle s'étale la ville aux toits de tuiles provençales. La lumière, une lumière d'or en fusion coule sur les volets entre-fermés. Le ciel est clair, d'un bleu élavé par la chaleur d'été. La lumière arrive...

  • Gratitude.

    12 février 2017 ( #Ecrits )

    emprunté à la toile. S'agenouiller. Non pas par faiblesse. S'agenouiller par gratitude. Rompre sa superbe, son entêtement, l'obstination nécessaire du quotidien. Pour un instant, ... Déposer les armes du dehors. ... S'agenouiller alors en une vibration...

  • L'aube fontaine

    20 janvier 2015 ( #ecrits )

    Photo : offerte par une libellule passante Cette fontaine est de lumière, une aube pure. Il est des aubes claires comme de l'eau de source, des aubes où le ciel désaltère les yeux du cœur, des aubes où l'on est translucide, où le sentiment océanique nous...

  • Je suis perdu.

    23 février 2016 ( #ecrits )

    Adonna Khare. Artiste. Je suis en exil, de moi même. Lors des jours de mon enfance, un cataclysme invisible m'a expulsé de mon être, je suis devenu en moi même un étranger. Un déraciné. Parfois au hasard d'un détour je reviens à ma propre source, mais...

  • La superbe inutilité.

    13 février 2016 ( #ecrits )

    Nicolas Rubinstein, Mickeyscull II N'être attaché à rien. Mépriser l'étoile sous laquelle je suis venu. S'émanciper par le doute, l'iconoclastie, le sentiment d'absurdité, par la bienveillante méfiance envers mon moi. Se déprendre de l'obsession insipide...

  • Les mots de silence

    20 avril 2016 ( #ecrits )

    photo : Gilles rémus Des mots qui partent puis reviennent, valsent, s'embrassent et s'embrasent, finalement s'éteignent en silence partagé. Doux brasier au coeur de la noire nuit. Des anges, une libellule, un pachyderme, des ailes palpitantes, des plumes,...

  • Chairs.

    30 mars 2015 ( #groumph )

    empruntée à la toile Tant de chairs, se croisent se frottent se frôlent s'agitent se percutent. Tant de chairs, dans un brouhahahaha dans un brouhablablablabla, gigotent en gigots de vêtements, en paravents, bêlements, en parachutes en but de culbutes....

  • Au seuil.

    31 mars 2015 ( #ecrits )

    photographe : Xavier B. Tu ne peux pas encore franchir ce seuil. Tu voudrais t'emplir de tout ce qui te manque, mais toujours tout t'échappe et tu ne fais que t’alourdir. Alors accepte. Laisse-toi traverser par le vide, le manque, les mots, le vent et...

  • Issue

    05 février 2015 ( #ecrits )

    Détournement photoshop. Un double de la clef de la cuisine est toujours caché sous le vieil arrosoir en fer. Quelques tâches de rouille où s'accroche quelque lierre naissant, le pencher à peine contre les hortensias, saisir la clef offerte et sous l'auvent...

  • Sur le flanc

    25 septembre 2012 ( #ecrits )

    Photo : https://gregorycolbert.com/ ( Merci à Tof ) Enfant, vivant en Afrique, petit; j'assistai à une chasse à l'éléphant. Sitôt abattu, agonisant, une horde d'enfants en liesse, surgissant de nulle part, l'éventrant à la machette, taillent-coupent-tranchent,...

  • Traverser l'oubli

    14 décembre 2014 ( #ecrits )

    memento mori Traverser l'oubli sans la pièce d'or d'un souvenir joyeux. Traverser l'oubli sans, comme moindre vêtement, la sépulture d'une vie gaie. Le linceul d'un amour collé à la chair froide. Combien sont-ils ? Là ... Qui errent, sans sens. Qui traversent...

  • Dé-lire

    31 mars 2014 ( #ecrits )

    tableau de Joseph Vien. Simplement se retournant dans les pages, de son livre, s'y lovant en chien de fusil entre trois phrases, tire à lui la couverture de carton, carton du mendiant qui s'isole de la société, ramène à lui pour vêtir sa nudité quatre...

  • Tabula smaragdina ! ¡ Hermetis Trismegisti...

    09 avril 2014 ( #textes )

    Planche représentant une version latine de la Table d’émeraude gravée sur un rocher dans une édition de l’Amphitheatrum Sapientiae Eternae (1610) de l’alchimiste allemand Heinrich Khunrath. « Il est vrai, sans mensonge, certain, et très véritable: Ce...

  • A contre-courant

    22 février 2014 ( #ecrits )

    Pascal Pistacio, sculpteur. Autour de moi tous s'agitent. Sur cette grande avenue, qui court d'un magasin à l'autre, qui rebondit d'une vitrine à l'arrêt de tram, qui téléphone fébrilement, qui parle, gesticulante, à sa voisine, qui traverse entre les...

  • Les mots silencieux.

    22 février 2013 ( #ecrits )

    Photo : Gilles Rémus Des mots qui partent puis reviennent, valsent, s'embrassent et s'embrasent, finalement s'éteignent en silence partagé. Doux brasier au coeur de la noire nuit. Des anges, une libellule, un pachyderme, des ailes palpitantes, des plumes,...

  • La marge.

    02 février 2013 ( #textes )

    Exposition Daniel Firman Charles Juliet: Il y a une marge entre ce que je suis et celui que je voudrais être il y a une marge entre la vie que je mène et la vie à laquelle j'aspire il y a une marge entre ce que j'écris et ce que je voudrais écrire j'ai...

  • Ma proche étrangère

    17 février 2013 ( #ecrits )

    Cliquez sur le dessin pour l'agrandir Je suis là, je fixe mes pieds, regarde entre eux, un point que je trace en ligne droite qui se prolonge, loin, longtemps, traverse la terre d'un bout et m'éloigne d'autant dans l'univers, de son autre bout. Moins...

  • Jour sombre.

    24 mars 2013 ( #ecrits )

    Photographe : Laurence Chellali Sensibilité 1000 asa, photo au grain du regard, et toucher peau de pêche, contrastes d'orages, flous de fous, savoir-faire précis, et objectif de velours, et toujours une poésie, toujours une histoire... J'aime. Cet article...

  • Vues des Anges, les cimes...

    26 novembre 2012 ( #textes )

    Photo : inconnu Vues des Anges, les cimes des arbres peut-être sont des racines, buvant les cieux ; et dans le sol, les profondes racines d'un hêtre leur semblent des faîtes silencieux. Pour eux, la terre, n'est-elle point transparente en face d'un ciel,...

  • Pour toujours et à jamais...

    26 novembre 2012 ( #ecrits )

    Photo inconnu - L'inaudible germe. Nous écririons un livre à deux mains. Une page chacun. Une page après l'autre, guère plus, parfois un mot, un seul, ou alors une page blanche, une page de silence pour les yeux, une page sourde à l'écriture, une page...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>