Top articles

  • Je ne t'ai pas apporté de fleurs

    04 novembre 2016 ( #Ecrits )

    A toi, qui si bien, savait me désaimer, j'ai deux mots à dire. Pour cet amour mammaire où le sein tête l'enfant, pour tout ce lait que tu m'as dérobé, ce lait de l'enfance dont je fus spolié, mon enfance suçotée par ton corps de femme, aspirée, vampée,...

  • Prélèvement automatique !

    20 novembre 2016 ( #ecrits )

    Ce que nous savons, plus ou moins, c'est que nous finirons poussière. Ce que nous ne savons pas, c'est que nous vivons en miettes. Des miettes de nous même, éparses sur la grande table de la consommation, les reste du repas pantagruélique des puissants,...

  • Le vent

    04 décembre 2016 ( #Ecrits )

    L'essentiel on le saisit en un instant, tout le reste est de trop. J'aime le vent, j'aime ce déchirement sans bruits des nuages, ce papier crépon du ciel qu'il écrit d'encre invisible, en filigrane. Il écrit en italique dans les feuilles des arbres, danse...

  • Mon père

    07 décembre 2016 ( #Ecrits )

    Le regard de mon père avait quelque chose de la rivière de campagne qui coule, simplement. Lorsqu'il me regardait ces reflets miroitaient leur douce lumière sur mon visage. Il me lavait de tout. Le corps de mon père, c'était un manège de fête foraine....

  • Quand bien même

    12 février 2017 ( #Ecrits )

    Et quand bien même la source resterait enfouie dans les tréfonds de l'obscurité du soi. Quand bien même, l'on n'y baignerait jamais son visage, de ses mains en coupe d'eau pure. Le simple fait... D'avoir écouté ardemment son bruissement lointain, d'avoir...

  • Quelques pas.

    10 janvier 2017 ( #Ecrits )

    Elle a des mots friables comme des ailes de libellule. Des mots qui s'envolent, et vous font au passage un vacillement d'âme. Dans le jardin du silence, ils tintent encore, de toute leur transparence, de toute leur présence. Mais toute cette beauté n'est...

  • Le baiser

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo: inconnu Terre de velours, Côtelée de labours, Fond la neige, Dans le sillon, Blancheur de lune, Sur crête d'écume, Taciturne souffle glaçant, Bise des champs, Deux esseulés s'enlaçant, Leur haleine givrant, En un baiser brulant. PH.

  • l'instant

    12 novembre 2013 ( #ecrits )

    La lumière passe, calme et claire. Elle allume quelques particules invisibles, en suspens dans son rai. C'est la vie lente, posée dans ce regard délivré de toute quête, de toute prédation. Un regard qui va à l'infini, délivré de lui même. Miettes de temps...

  • Fou de joie

    15 février 2014 ( #ecrits )

    Je suis assis au bord de l'aube du monde. Jambes ballantes dans l'absence du temps. Un édredon nuageux borde le lit du ciel. Couleurs pastel. Je respire de tout mon corps le silence immobile. Confiant, le premier rayon de soleil vient me manger dans la...

  • Tristesse.

    27 février 2014 ( #ecrits )

    - Bien sûr que cela m'arrive aussi. - Voudrais tu donc être une machine, un clown mécanique ? Ils étaient assis tous deux au bord du crépuscule, silencieux jusque là, faisant circuler paresseusement entre eux une flasque argentée, pleine d'un de ces pur...

  • Aujourd'hui

    04 janvier 2017 ( #Ecrits )

    Aujourd'hui, une femme m'a demandé son chemin. ... Comment aurais-je pu lui répondre ? * L'enfance promet infiniment de lumière. Lorsque celui que j'étais interroge, celui que je suis, il lui demande où est passé celle-ci ? Où nous sommes nous perdus...

  • Présent passé pas si simple.

    24 septembre 2012 ( #groumph, #ecrits )

    Photo: Daniel Adams Le passé toujours, glisse son visage, dans l'entrebaillement du présent. PH.

  • Être

    21 avril 2013 ( #ecrits )

    Petra Magoni - Chanteuse pure - Musica nuda - Être de chair et de sang, Dans un monde de tant de dents, De toute sa peau, rester frémissant, Et s'abandonner à chaque instant. PH. ( 2009 ) A écouter, à découvrir : Musica nuda - Vado giù -

  • Etre...

    20 octobre 2012 ( #ecrits )

    Vanité de Pieter van Steenwyck Etre de chair et de sang, Dans un monde de tant de dents, De toute sa peau, rester frémissant, Et s'abandonner à chaque instant. PH. ( 2009 )

  • Je te désaime

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Lady Lilith de Rossetti " Je t'aime, mais je peux aussi te désaimer ", disait elle à ce petit enfant qui refusait, de l'embrasser à cet instant. Amour tortionnaire, Amour prise d'otage, Amour anthropophage, Amour mammaire, où le sein tète l'enfant. P...

  • insu.

    25 octobre 2012 ( #ecrits )

    Shigeki Tomura - oniromancies. Ecrire, c'est se mettre au bord du monde et se lire soi même dans le livre insu d'un auteur anonyme. PH.

  • Je suis.

    13 mars 2013 ( #ecrits )

  • 12.01.2015

    12 janvier 2015 ( #ecrits )

    Je ne suis né que de ma douleur... Et ne vis que du bonheur d'être ! PH.

  • Café I

    21 janvier 2016 ( #ecrits )

    Le livre que je tiens dans mes mains, se met parfois à pleurer. PH.

  • Pensées du matin

    16 janvier 2016 ( #ecrits )

  • Lui et moi

    27 mars 2016 ( #ecrits )

    Fax... Le soir, dans son odeur familière, il plonge son nez, s'emplissant de l'instant. A son coté, dehors, sur les marches de la cuisine, il caresse son long poil doux, d'une main aimante, Tandis que l'étoile au dessus, d'un toit de maison, brillante,...

  • La poésie

    19 avril 2013 ( #textes )

    Ce qui s'enfuit du monde c'est la poésie. La poésie n'est pas un genre littéraire, elle est l'expérience spirituelle de la vie, la plus haute densité de précision, l'intuition aveuglante que la vie la plus frêle est une vie sans fin. Christian Bobin -...

  • Publié depuis Overblog

    27 avril 2013 ( #textes )

    Sagine me fait la gentillesse d'interpréter un de mes textes sur son blog : De mes yeux à vos oreilles "Miel de vie " Prêtez lui votre oreille, elle vous la rendra lumineuse.

  • Sans commentaire

    21 mars 2013 ( #textes )

  • Publié depuis Overblog

    04 octobre 2016 ( #groumph )

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>