Top articles

  • Cette aube est la même qu'hier.

    08 janvier 2015 ( #ecrits )

    Cette aube est la même qu'hier, sinon qu'hier nous ne savions pas. Je suivais depuis l'affaire des caricatures, " c'est dur d'être aimé par des cons " ( un excellent documentaire à se procurer ), Charlie Hebdo. Ils refusaient de se taire, de se laisser...

  • Rémouleur.

    20 avril 2014 ( #regards )

    C'est stupéfiant ! Plus nous tombons dans le matérialisme, plus nous nous dématérialisons. Quelque chose du monde meurt et ce monde est en nous. - L'image de nous même n'est plus l'autre incarné mais la photo, le cinéma, la télévision quotidienne. "Un...

  • Fanatiques

    15 août 2016 ( #ecrits )

    Nous sommes des forteresses errantes et irréfragables. Dans nos cryptes, comme un trésor, un amas de croyances, de préjugés irréfléchis, de certitudes irréfutables. ... Même celui qui se prend d'assaut, s'assiège, se défait moellons après moellons de...

  • Voici venu ce jour que tu n'as pas connu.

    24 septembre 2017 ( #Ecrits )

    Les mots sont la seule résurrection pour ce qui a disparu. Avec chaque amour, on change de passé. Mais toi qui m'a si tôt laissé, tu es resté mon Jadis. Voici venu le jour que tu n'as pas connu. Ce jour d'anniversaire où mes jours sont devenus plus nombreux...

  • Le vent

    04 décembre 2016 ( #Ecrits )

    L'essentiel on le saisit en un instant, tout le reste est de trop. J'aime le vent, j'aime ce déchirement sans bruits des nuages, ce papier crépon du ciel qu'il écrit d'encre invisible, en filigrane. Il écrit en italique dans les feuilles des arbres, danse...

  • Sensualité

    22 septembre 2016 ( #ecrits )

    J'entendais le grésillement de la flamme de la bougie, et dans la pénombre le bruissement du tulle à la fenêtre entrouverte. L'été s'en allait délicatement, laissant la place au crépuscule des jours. En un chuintement, la chute des vêtements. Intensément,...

  • De plomb et de dentelle.

    09 février 2016 ( #ecrits )

    Pachyderme aux ailes de libellule, je me sens fait de plomb et de dentelle. * Il est presque impossible de se faire un manteau de lumière dans ce monde. Comme si une balance aux sourcils broussailleux examinait chaque instant de béatitude, et le compensait...

  • Lecture

    25 janvier 2016 ( #regards )

    Avant de commencer un livre j'ai toujours une pensée pour celui qui l'a écrit. Je me dis qu'il a pesé chaque mot, que chaque pensée a mis son temps à s'exprimer, que ce soit des années ou qu'elle rejaillisse, soudain, comme une source souterraine. Je...

  • La place de Jonas...

    20 décembre 2012 ( #Afrique )

    Une spéciale dédicace, A mon ami Jonas, Qui a l'audace, De sortir de l'impasse, De cette curiosité, Donnée comme un défaut crasse Alors qu'en l'humanité, Elle est aussi la trace D'un véritable intérêt. Alors sortie de ma calebasse, Voici mon Africaine...

  • Tzigane endiablée

    01 mai 2016 ( #ecrits )

    Pousse le vent sous la feuille, qui l'emmène au firmament. Volette petite, qui pour l'oiseau se prend, lorsque d'elle la rafale s'éprend ; d'ailes se pense dotée, loin de sa branche, de coté elle penche, petite feuillette, tourbillonnant, papillonnant,...

  • Disjoints

    04 mars 2016 ( #ecrits )

    ... Suivre le tranchant de la montagne, sectionnée d'un tumulte d'eau furieusement descendante, défendante . Une eau rocailleuse. En haut un reg, le plateau pierreux qui a tué le mot verdure. Et là en tombeau immuable: un monastère de pierre... Pendu...

  • La passante

    05 décembre 2015 ( #ecrits )

    Soudain, violent est mon besoin de me mêler à toi, de me glisser en toi, de te porter en moi, de prendre à mes lèvres ta source, de gouter à ton intime secret. * Ô toi ma souveraine, qui passe altière, parée de ta grâce insoupçonnée, accueille-moi à toi....

  • ô mon amour...

    26 novembre 2015 ( #ecrits )

    Pour peu que tes yeux aient la transparence des eaux claires qui irriguent, de cette source fertile, ton âme. Qui que tu sois alors, tu n'es jamais laide, ni fanée, ni flétrie, car ton cœur est abondant. * Et si, je te croise dans la rue de mes jours,...

  • Un ver de vain

    04 août 2015 ( #ecrits )

    "Aller de l'avant" c'est vivre dit-on ... Oui mais je vis au bord de la falaise... C'est un peu comme pour le trèfle à quatre-feuilles, lui sa chance... c'est quand on ne le trouve pas ! Alors "aller de l'avant" ! Merci du conseil, ça va pour ceux qui...

  • L'arbre

    23 juin 2015 ( #ecrits )

    Un arbre solitaire à la plaine, agitait sa branche au vent, me saluant, d'une pensée je lui répondais. * Un arbre anachorète, est toujours une pensée sauvage. * Au bord du chemin, il, regarde passer, regarde passer, et au passant, encore, toujours, offre...

  • Le baiser

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo: inconnu Terre de velours, Côtelée de labours, Fond la neige, Dans le sillon, Blancheur de lune, Sur crête d'écume, Taciturne souffle glaçant, Bise des champs, Deux esseulés s'enlaçant, Leur haleine givrant, En un baiser brulant. PH.

  • Fou de joie

    15 février 2014 ( #ecrits )

    Je suis assis au bord de l'aube du monde. Jambes ballantes dans l'absence du temps. Un édredon nuageux borde le lit du ciel. Couleurs pastel. Je respire de tout mon corps le silence immobile. Confiant, le premier rayon de soleil vient me manger dans la...

  • Tristesse.

    27 février 2014 ( #ecrits )

    - Bien sûr que cela m'arrive aussi. - Voudrais tu donc être une machine, un clown mécanique ? Ils étaient assis tous deux au bord du crépuscule, silencieux jusque là, faisant circuler paresseusement entre eux une flasque argentée, pleine d'un de ces pur...

  • l'instant

    12 novembre 2013 ( #ecrits )

    La lumière passe, calme et claire. Elle allume quelques particules invisibles, en suspens dans son rai. C'est la vie lente, posée dans ce regard délivré de toute quête, de toute prédation. Un regard qui va à l'infini, délivré de lui même. Miettes de temps...

  • Aujourd'hui

    04 janvier 2017 ( #Ecrits )

    Aujourd'hui, une femme m'a demandé son chemin. ... Comment aurais-je pu lui répondre ? * L'enfance promet infiniment de lumière. Lorsque celui que j'étais interroge, celui que je suis, il lui demande où est passé celle-ci ? Où nous sommes nous perdus...

  • Présent passé pas si simple.

    24 septembre 2012 ( #groumph, #ecrits )

    Photo: Daniel Adams Le passé toujours, glisse son visage, dans l'entrebaillement du présent. PH.

  • Être

    21 avril 2013 ( #ecrits )

    Petra Magoni - Chanteuse pure - Musica nuda - Être de chair et de sang, Dans un monde de tant de dents, De toute sa peau, rester frémissant, Et s'abandonner à chaque instant. PH. ( 2009 ) A écouter, à découvrir : Musica nuda - Vado giù -

  • Etre...

    20 octobre 2012 ( #ecrits )

    Vanité de Pieter van Steenwyck Etre de chair et de sang, Dans un monde de tant de dents, De toute sa peau, rester frémissant, Et s'abandonner à chaque instant. PH. ( 2009 )

  • Je te désaime

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Lady Lilith de Rossetti " Je t'aime, mais je peux aussi te désaimer ", disait elle à ce petit enfant qui refusait, de l'embrasser à cet instant. Amour tortionnaire, Amour prise d'otage, Amour anthropophage, Amour mammaire, où le sein tète l'enfant. P...

  • insu.

    25 octobre 2012 ( #ecrits )

    Shigeki Tomura - oniromancies. Ecrire, c'est se mettre au bord du monde et se lire soi même dans le livre insu d'un auteur anonyme. PH.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>