Top articles

  • Que désirez vous ?

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Pachyderme. "Bonjour Monsieur, que désirez vous ? me demanda-t-elle. ...Silence... - M'amnistier de l'insignifiance désespérante de la vie, - M'évader des amours nécessaires, des mensonges convaincants et me rendre aux amours vitales, - Me déposséder,...

  • Sans titre !

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo: inconnu Aujourd'hui impuissant, matinée abandonnée, effilochée, comme mon jean déchiré, errance, nus pieds, nues pensées, ma vie déliée, évadée, en a bien profité... PH.

  • Pour toujours et à jamais...

    26 novembre 2012 ( #ecrits )

    Photo inconnu - L'inaudible germe. Nous écririons un livre à deux mains. Une page chacun. Une page après l'autre, guère plus, parfois un mot, un seul, ou alors une page blanche, une page de silence pour les yeux, une page sourde à l'écriture, une page...

  • Vues des Anges, les cimes...

    26 novembre 2012 ( #textes )

    Photo : inconnu Vues des Anges, les cimes des arbres peut-être sont des racines, buvant les cieux ; et dans le sol, les profondes racines d'un hêtre leur semblent des faîtes silencieux. Pour eux, la terre, n'est-elle point transparente en face d'un ciel,...

  • Palimpseste

    15 octobre 2012 ( #ecrits )

    Palimpseste spirituel de Hanna Sidorowicz Ma vie, palimpseste, Maintes fois grattée, A la pierre ponce, D'une antique réalité, Jusqu'à devenir absconse. Reécrite du sang d'encre, D'une pesante loyauté, Fidèle chancre, De ma légèreté. Parchemin d'ancêtres,...

  • Pas maintenant.

    17 octobre 2012 ( #groumph )

    La vie est d'abord à elle même sa propre expression. Plus tard, s'y adjoint le temps. Encore plus tard, c'est à dire Après, se disjoint la vie et ne reste que le temps qui reste. PH.

  • l'arbre

    25 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo: Balies L'arbre fouisse ses racines dans le silence et l'obscurité solitaire, suce la sève brute de la terre, qui remonte le long de l'aubier vers la lueur du premier jour bourgeonner des mots autotrophes, alors bruissent les feuilles, phrases chuchotées...

  • Alambiqué...

    22 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo: auteur illisible. Quelques restes de repas, des couverts défaits, sur la cuillère le café a séché. Elle conclut : " tu es alambiqué " . Son regard attristé, son mal profond, témoignent ses regrets de celui qu'il était. Il est là et éloigné tout...

  • Regard IX

    23 octobre 2012 ( #regards )

    Le moineau ! Tôt le matin j'écris, lorsque soudain un choc derrière moi. La baie vitrée étamée d'obscurité a leurré le moineau. Il est là, au sol, titubant ,comme saoulé de sa rencontre frappante avec son reflet. Il chancelle, puis posément posé, pattes...

  • Le vestiaire de Jeanne

    19 novembre 2012 ( #ecrits )

    Musée de Picardie, Amiens Charles-François Leboeuf, dit Charles Nanteuil (Paris, 1792 - Paris, 1865), Eurydice mourante, plâtre, 1822. Marbre exposé en 1827 au Musée du Louvre. Ph.©angèlepaoli C'est un vestiaire tendu d'un linceul sombre , d'un fort...

  • Sotto voce

    09 octobre 2012 ( #ecrits )

    Entre ma vie et ma mort, ma peau tendue , simple membrane , vibre sensible, au langage . PH.

  • Irrépressible.

    18 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo : inconnu. Le bourgeon pousse sa tête de l'intérieur - irrépressible - comme l'écriture. Selon, Hanneton dans le crâne, Il bourdonne un vacarme, qui cherche l'issue. Pachyderme dans le corps , il met tout en vrac, qui cherche noise. Libellule ici...

  • Exaucer

    22 octobre 2012 ( #mots )

    Je ne suis plus oblat... Je m'exauce ! PH.

  • Devenir

    22 octobre 2012 ( #ecrits )

    Big bang universel au plus intime. Commencer d'être sans que nous fussions, dans une étreinte d'absence de nous, devenir sans paroles, sans air, sans lumière, sans bouche, sans poumons, sans yeux. Devenir sans encore rien être sinon âme qui vive. PH.

  • Regard VIII

    16 octobre 2012 ( #regards )

    Notre Dame de la pinède. Il y a cette église, entre pins parasols et palmiers, beaux vitraux absidiaux, grands piliers , clarté du matin. Il y a beaucoup d'amis, une centaine peut être, pour cet ami là, sous les fleurs, dans le bois ciré. Il y a ce prêtre,...

  • Mon ile.

    15 octobre 2012 ( #ecrits )

    Ecrire, c'est s'insulariser dans l'océan des Autres. PH.

  • Miroir de l'âme.

    19 octobre 2012 ( #ecrits )

    (Andy Rouse/Rex Features/Sipa) Mon âme étamée, Donne à réfléchir, Aux cieux étonnés, S'y mirent, Des sansonnets, virevoltants; De leurs ailes, le sifflement, Me fait des bleus de plumes, Des échymoses d'écume. PH.

  • De coté...

    20 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo: inconnu. Dans le tiroir de la cuisine, il y a une petite cuillère, dérangée, dans sa rangée, elle s'est tournée, de l'autre coté, désordonnée. Nombre de mains routinières, la remettent à sa place, l'obstinée, toujours s'en retourne, Elle pourrait...

  • L'infâme que j'aime.

    25 septembre 2012 ( #textes )

    Auteur : inconnu Car c'est mon honneur, ma douceur, ma force, ma tendresse, ma douleur, tout cela je l'ai mis en toi, je me suis ruiné de moi, j'ai donné mon abdication, et ces derniers jours d'amour sans précautions me préparaient à toute ma désolation....

  • Les nourritures terrestres...

    19 octobre 2012 ( #textes )

    Photo:inconnu. Une existence pathétique, Nathanaël, plutôt que la tranquilité. Je ne souhaite pas d'autre repos que celui du sommeil de la mort. J'ai peur que tout désir, toute énergie que je n'aurais pas satisfaits durant ma vie, pour leur survie ne...

  • Agonie,ma vie.

    24 septembre 2012 ( #ecrits )

    Avant je jouissais de ma vie, Sans mensonges, ni agonies, Je jouais de chaque mots, tous amis, Sans jamais d'arrière pensées ennemies, Maintenant, mille sentinelles n'y suffisent pas, Malédictions, blasphèmes, plaintes, Font écho, par tous mes labyrinthes,...

  • Ma lumière

    28 février 2013 ( #ecrits )

  • Prélude à l'après-midi d'un faune

    05 février 2013 ( #ecrits )

    Sculpture : Edme Bouchardon 1730. Sur la mousse, sous l'écorce d'un épais bois enraciné, songe un faune désoeuvré, la pose confiante, abandonnée. * A quoi rêve t-il en ce lent après-midi, où danse chaque particule de lumière, dans le tamis des feuilles,...

  • Vers l'enfer.

    15 octobre 2012 ( #textes )

    je me demande comment on peut marcher vers l’enfer en chantant. Philippe Djian - Zone érogène.

  • 37°2

    15 octobre 2012 ( #textes )

    Ballade à Gruissan : par Dune. On a remonté la rue silencieusement. Il arrive un moment ou le silence entre deux personnes peut avoir la pureté d'un diamant. C’était le cas. Philippe Djian - 37°2 le matin.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>