Top articles

  • Prélude à l'après-midi d'un faune

    05 février 2013 ( #ecrits )

    Sculpture : Edme Bouchardon 1730. Sur la mousse, sous l'écorce d'un épais bois enraciné, songe un faune désoeuvré, la pose confiante, abandonnée. * A quoi rêve t-il en ce lent après-midi, où danse chaque particule de lumière, dans le tamis des feuilles,...

  • Le baiser

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo: inconnu Terre de velours, Côtelée de labours, Fond la neige, Dans le sillon, Blancheur de lune, Sur crête d'écume, Taciturne souffle glaçant, Bise des champs, Deux esseulés s'enlaçant, Leur haleine givrant, En un baiser brulant. PH.

  • Briseurs de rêves...

    01 décembre 2012 ( #ecrits )

    Reveille-matin - Fernand Léger 1914 - J'ai aperçu il y a peu, le cimetière des réveille-matin, il est planqué dans un coin du crépuscule, les rescapés, les détraqués, les éclopés y gisent à l'abri de leurs incapacités. L'échine brisée à coup de poing...

  • Oisivement.

    06 novembre 2012 ( #ecrits )

    Photo: Frank Uyttenhove Hier j'ai pris la journée dans la gueule, alors ... Aujourd'hui j'ai entamé la journée à petites cuillerées, un quart d'heure de-ci, une demi-heure de-là, guère plus. Un café d'écriture, une tartine de lecture, un nuage de rêveries,...

  • La libellule prend le tulle...

    05 janvier 2013 ( #ecrits )

    Cliquez sur le texte afin de l'agrandir...

  • Fou de joie

    15 février 2014 ( #ecrits )

    Je suis assis au bord de l'aube du monde. Jambes ballantes dans l'absence du temps. Un édredon nuageux borde le lit du ciel. Couleurs pastel. Je respire de tout mon corps le silence immobile. Confiant, le premier rayon de soleil vient me manger dans la...

  • l'instant

    12 novembre 2013 ( #ecrits )

    La lumière passe, calme et claire. Elle allume quelques particules invisibles, en suspens dans son rai. C'est la vie lente, posée dans ce regard délivré de toute quête, de toute prédation. Un regard qui va à l'infini, délivré de lui même. Miettes de temps...

  • Tristesse.

    27 février 2014 ( #ecrits )

    - Bien sûr que cela m'arrive aussi. - Voudrais tu donc être une machine, un clown mécanique ? Ils étaient assis tous deux au bord du crépuscule, silencieux jusque là, faisant circuler paresseusement entre eux une flasque argentée, pleine d'un de ces pur...

  • Allant vers...

    11 février 2013 ( #ecrits )

    A la cime des arbres, je flotte en apesanteur, équilibré, je ne descends, ni ne monte, je suis porté, * je me tire des bras, je me pousse des jambes, je file, je glisse, je voltige, entre ciel et terre, * je trace un sillage, d'écume de pluie, je fluctue,...

  • Cesse la peur

    28 novembre 2012 ( #ecrits )

    Cesse la peur, cesse, retire toi de moi. Que la défaite vienne, qu'elle me jette à bas, que la réalité m'y piétine, que la tristesse enfin me ravage, la mélancolie me submerge... Oui, que le stylet de l'angoisse se plante en mon âme, qu'y plane le manque,...

  • Une nuit , une seule.

    09 novembre 2012 ( #ecrits )

    Non pas dormir, mais s'éveiller à l'autre. Partager la nuit. Cela nécessite d'être présent à soi même, d'être en dehors du bruit de la rumeur du monde, d'avoir bâti sa cabane ou sa cathédrale - qu'importe - de silence intérieur. Alors on est disponible...

  • Partie gratuite !

    10 janvier 2013 ( #groumph )

    Zip-boïng te voilà catapulté instantanément, sur la rampe, mis en orbite, ton estomac resté derrière toi, tes neurones scotchés à ta paroi, les nerfs n'en parlons pas... Tu jaillis, propulsé d'une de ces ruades de la vie, qui t'expulse de ta poésie, puis...

  • Aujourd'hui

    04 janvier 2017 ( #Ecrits )

    Aujourd'hui, une femme m'a demandé son chemin. ... Comment aurais-je pu lui répondre ? * L'enfance promet infiniment de lumière. Lorsque celui que j'étais interroge, celui que je suis, il lui demande où est passé celle-ci ? Où nous sommes nous perdus...

  • Motard

    11 octobre 2012 ( #ecrits )

    Montage perso. A bras le corps, Prendre deux cent kilo d'orage, Et sur la route de la terre, Tracer des arabesques mauresques, Calligraphier des trajectoires jubilatoires, Et, éviter de s'écraser au parebrise du ciel. PH. Aout 2012

  • Souvenance

    03 décembre 2012 ( #ecrits )

    Photo: public C'est un souvenir, un souvenir c'est un peu comme un rêve usagé qui traine au fond de la poche et que l'on soupèse de temps en temps , machinalement pour certains, religieusement pour d'autres, pour ceux-là c'est un talisman et pour ceux-ci,...

  • Présent passé pas si simple.

    24 septembre 2012 ( #groumph, #ecrits )

    Photo: Daniel Adams Le passé toujours, glisse son visage, dans l'entrebaillement du présent. PH.

  • Soir chagrin.

    24 septembre 2012 ( #ecrits )

    Photo de robin martin Un bon chagrin , un soir, crachin, De bons bouquins, De Bach, la suite numéro un , Une bouteille de vin, Et attendre-voir demain. PH. - 1-01 Bach_ Cello Suite

  • Etre...

    20 octobre 2012 ( #ecrits )

    Vanité de Pieter van Steenwyck Etre de chair et de sang, Dans un monde de tant de dents, De toute sa peau, rester frémissant, Et s'abandonner à chaque instant. PH. ( 2009 )

  • insu.

    25 octobre 2012 ( #ecrits )

    Shigeki Tomura - oniromancies. Ecrire, c'est se mettre au bord du monde et se lire soi même dans le livre insu d'un auteur anonyme. PH.

  • Être

    21 avril 2013 ( #ecrits )

    Petra Magoni - Chanteuse pure - Musica nuda - Être de chair et de sang, Dans un monde de tant de dents, De toute sa peau, rester frémissant, Et s'abandonner à chaque instant. PH. ( 2009 ) A écouter, à découvrir : Musica nuda - Vado giù -

  • Je voudrais...

    04 février 2013 ( #ecrits )

    Cliquez sur le texte pour l'agrandir.

  • Je te désaime

    28 octobre 2012 ( #ecrits )

    Lady Lilith de Rossetti " Je t'aime, mais je peux aussi te désaimer ", disait elle à ce petit enfant qui refusait, de l'embrasser à cet instant. Amour tortionnaire, Amour prise d'otage, Amour anthropophage, Amour mammaire, où le sein tète l'enfant. P...

  • Palimpseste

    15 octobre 2012 ( #ecrits )

    Palimpseste spirituel de Hanna Sidorowicz Ma vie, palimpseste, Maintes fois grattée, A la pierre ponce, D'une antique réalité, Jusqu'à devenir absconse. Reécrite du sang d'encre, D'une pesante loyauté, Fidèle chancre, De ma légèreté. Parchemin d'ancêtres,...

  • Spap.

    12 octobre 2012 ( #ecrits )

    Photo perso. A quinze ans, mon père écrivait des poêmes, puis il perdit cette vie jusqu'à cinquante et un ans. PH.

  • Le nid de l'écrit.

    15 novembre 2012 ( #ecrits )

    Photo : inconnu L'écrit fait son nid de la page, enchevétrée de brindilles de mots, happés dans l'espace du silence et des bouts de ficelles d'un dire à venir, dans l'attente du moineau de la pensée qui volète dans un ailleurs juste avant. PH.

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>