Vues des Anges, les cimes...

Publié le 26 Novembre 2012

Photo : inconnu

Photo : inconnu

Vues des Anges, les cimes des arbres peut-être

sont des racines, buvant les cieux ;

et dans le sol, les profondes racines d'un hêtre

leur semblent des faîtes silencieux.

Pour eux, la terre, n'est-elle point transparente

en face d'un ciel, plein comme un corps ?

Cette terre ardente, où se lamente

auprès des sources l'oubli des morts.

Rainer Maria Rilke (1875-1926) - Recueil : Vergers -

Merci à Jeanne.

En réponse à "Racines..." : http://paturages-du-ciel.overblog.com/racines

Rédigé par Nathanaël

Publié dans #textes

Commenter cet article
C
Ah! le point de vue des anges... Tu crois Nathanaël que ce qui nous semble douloureusement absurde leur paraît mmh peut-être pas cadeau de Noël mais du moins simple soupir de vent?

Bon courage!
Répondre
N
Douce nuit à toi .
N
Un soupir de vent ... Oui Cardamone.
C.B. Un auteur que j'affectionne particulièrement m'a répondu il y a deux jours : " un battement de paupières de la vie " . Et merci pour l'encouragement , ces moments je les vis pleinement, douloureusement certes, mais comme une nécessité aussi. Se laisser vibrer sur la corde violoncelle .
P
Je ne connais ni Jeanne , ni Rilke, mais ai un apriori favorable sur les deux ...
Répondre
J
Le grand miroir où les cimes sont des abîmes, des contrées en devenir dans une terre creuse. Oui, merci à Jeanne...
Jonas
Répondre
N
Bonsoir Jonas nous nous croisons, quasiment , à une heure qui est plus généralement la mienne ... Mais c'est pour la bonne cause !
F
L'illustration est superbe, le texte me parle moins, même en relisant "Racines " selon votre lien.
Répondre
N
Il met un peu la tête à l'envers et les idées dans l'autre sens ou l'inverse je ne sais plus exactement , merci de votre fidélité Fanny , merci .